La Cantadissa

(sur l'air de San Francisco)

paroles de Marie Ranchet

 

 

1- C'est une petite chorale

Enracinée au village

On y vient à pied, au foyer rural

Ceux qui chantent là, ce sont des amis

Ils se retrouvent ensemble

Depuis une vingtaine d'années

Pour rire, bavarder, et parfois chanter!

Tout le monde est là, à six heures du soir.

 

Chante la Cantadissa!

Chante la Cantadissa!

Cantadissa! Francis, Colette,

Vous êtes ici, parmi nous

Les bienvenus.

 

2- Il y a les soprani,

Qui chantent la mélodie

Elles s'égosillent, en faisant des trilles

Elles jouent les divas, comme à l'opéra

Il y a les altis

Qui n'ont pas la mélodie

Elles font des "lala", des dièses, des bémols

A les rendre folles, mais elles en rigolent!

 

3- Et puis, il y a les hommes!

Ah! Oui! Parlons-en des hommes

Ils sont dissipés, ne font qu'chahuter

La pauvr' Béatrice doit faire l'institutrice!

Il y a les ténors

Qui nous charment de leur voix d'or

Il y a les basses, qui font les contrebasses

Nous on est la chair, et eux la carcasse.

 

4- C'est une petite chorale

Qui s'accroche et qui prospère

Plus de partitions, tout dans le citron

On se met en rond, pour chanter nos chansons

On se retrouve ensemble

Pour le plaisir de chanter

Comme ça marche bien, d'autres nous ont rejoint

Tout le monde est là, ce samedi soir.

Retour à l'accueil