Giselaine

Destin impitoyable, sévérité du sort
Giselaine tu t'en vas, pour ton dernier voyage
Laissant nos coeurs meurtris, perdus et sans courage
Devant l'austérité et le froid de la mort.

Ceux qui t'aiment sont là, plongés dans la détresse ...
Et pleurent l'injustice ! Trop lourd est leur chagrin ...
Tu avais tant lutté... espéré... mais en vain...
Le mal a triomphé de ta grande faiblesse.

Avant de t'endormir, vaincue par la souffrance !
Avant de quitter ce monde de douleurs...
Avant que de partir sous un tapis de fleurs...
Dans le vaste univers où règne le silence...

Comme un mercredi soir... Reste encore avec nous...
Rien qu'un instant... écoute...
Avec tout leur amour, cachant leur émotion...
Tes copains, Tes amis... vont chanter la chanson...
'La Prisoniera'... Que tu aimais beaucoup.

Pour toi, en occitan ! "Es ta lengo, e dins la remembranço"...
(C'est ta langue, et dans le souvenir)

Chaque mercredi soir, nous chanterons pour TOI !

                                                                                Michelle Crasto

Retour à l'accueil